Circuit de neige et glace en Laponie made in Porsche

pilotage-circuit-glace-laponie-driversclub

On connaît bien les 911, Cayenne, Panamera mais qu’en est-il de la Cayman S PDK
sur un circuit de glace en Laponie ?

Tout d’abord elle est d’une aisance incroyable sur un circuit de glace dans les virages et elle est très bien équilibré grâce à son moteur en position centrale arrière. Son poids est contenu grâce à l’utilisation d’aluminium pour sa coque. L’avant fait preuve d’une adhérence étonnante, surtout pour un coupé à moteur central et propulsion. L’efficacité atteint un niveau tel qu’il faut vraiment se forcer pour aller chercher les limites malgré un circuit de glace en laponie spécialement conçu pour la glisse.

Il fait preuve d’une grande progressivité quand l’avant finit par révéler, tard, ses limites. Des limites que l’on sent parfaitement arriver à la faveur d’une direction à assistance électrique véritablement très bien calibrée. Un joli travail de mise au point. Complété par un arrière agile juste ce qu’il faut, pour aider à tourner en levant le pied de l’accélérateur. A la limite de l’abus de pouvoir, cette sportive nous incite à user et abuser de ces 320 chevaux. De quoi profiter des joies de la glisse sur ce circuit de glace en Laponie.

De plus on peut entendre la motorisation changer régulièrement de registre.  Ainsi toute la gamme des sons graves aux sons les plus aigus. Pouvant aller jusqu’à faire hurler le moteur à 7800 tr/min. Peu importe la situation dans laquelle on se trouve accélération, décélérations il y aura toujours une charmante symphonie pour vous accompagner. Selon bien sûr le mode de conduite que vous opterez : normal, sport ou sport plus tout s’ajustera en conséquence. Nous on préfères le mode Sport Plus !

Elle n’a pas froid aux yeux même avec des températures glaciales. Alors n’hésitez plus, venez-vous aussi faire virevolter la neige en courbe au volant de la Porsche Cayman S.